La maison rurale

INTRODUCTION

Habitat modeste, la maison rurale s’intègre au paysage et à sa topographie. Proche des centre-bourgs ou dans des hameaux, elle est construite avec les matériaux locaux. Sa volumétrie est très simple. De base rectangulaire, le volume en rez-de-chaussée ou à étage est chapeauté par une toiture à deux pentes. La maison rurale, pouvait être répétée en plusieurs exemplaires accolés les uns aux autres.

Recommandations :

  • Garder la sobriété des matériaux.
  • Attention à la réfection des enduits et surtout proscrire les enduits ciments (voir fiche technique n°3).
  • Éviter tous les dérivés du pétrole comme les menuiseries PVC, les descentes et gouttières qui dénaturent cet habitat.
  • Conserver les modénatures*, corniche*, encadrement de baie, bandeau*, …(Voir fiches techniques n°5 et 6).
  • Attention à la création de nouvelles ouvertures (voir fiche projets n°7).
  • Préférer les châssis de toit aux lucarnes* qui préservent la volumétrie initiale de la maison (voir fiche projets n°6).
  • Éviter les couleurs criardes pour les menuiseries et les enduits.

Caractéristiques de la maison rurale :

  • La sobriété domine dans l’architecture de la maison rurale.
  • De base rectangulaire, avec deux pignons*.
  • Elle est en rez-de-chaussée ou à un étage.
  • Elle possède une couverture à deux pentes, en ardoises ou en tuiles en fonction de sa situation géographique.
  • La construction est faite de matériaux locaux.
  • Elle est composée de deux pièces, la pièce principale dite « à feu » où l’on trouve la cheminée et la pièce froide attenante ou superposée (servant de pièce à coucher, de garde-manger ou de stockage).
  • Elle est souvent surmontée d’un grenier servant de stockage accessible grâce notamment à une lucarne « gerbière ».
  • La façade principale possède très peu d’ouvertures, souvent au nombre de trois (deux fenêtres, une porte, ou une porte, une fenêtre et une lucarne).
  • La façade principale est souvent orientée au sud.
    La souche de cheminée participe au rythme de la volumétrie d’ensemble.
  • Les éléments de décor ont avant tout un rôle technique (chaînage* d’angle, encadrements des ouvertures, corniche, soubassement, …).
  • Les travées successives répondent aux besoins de la famille et des activités.
  • Sous un même toit, une maison rurale pouvait être occupée par plusieurs familles occupant chacune une travée.

Télécharger cette fiche au format PDF

Articles recommandés

Commencez à taper et appuyez sur Enter pour rechercher