La chaumière Brièronne

INTRODUCTION

La chaumière ainsi que son implantation paysagère est une spécificité architecturale du marais de Brière. Paysage de zones humides, le marais de Brière était entretenu notamment grâce à la coupe des roselières qui servaient à recouvrir les toitures des chaumières.

Recommandations :

  • Conserver le chaume comme matériau de couverture.
  • Préférer enduire ou chauler les moellons avec de la chaux plutôt que de les laisser apparents.
  • Maintenir la composition des façades très peu percées.
  • Préférer le pignon* si vous devez créer une grande ouverture.
  • Proscrire le PVC qui nuit à ce patrimoine.
  • Proscrire le ciment pour les faîtages.
  • Unifier les percements par l’emploi d’une teinte unique.
  • Ne pas rendre artificiels les abords de la chaumière par des enrobés
  • Préférer le traitement des abords par des zones en herbe ou par des plantes locales qui préservent le rapport au site.

Cf Fiche technique n°9 – « Les toitures en chaume »

Caractéristiques de la chaumière :

  • Volume simple en rez-de-chaussée accueillant une toiture à deux pentes couverte de chaume.
  • Hauteur du toit étant au moins égale à la hauteur du rez-de-chaussée de l’habitation.
  • Pignons* aveugles (sans ouvertures).
  • Pentes de toit importantes (50 à 55°) afin que la pluie et la rosée puissent s’évacuer au plus vite.
  • Murs épais (60 à 80 cm) constitués de moellons de granit.
  • Ouvertures étroites et verticales. Façades composées la plupart du temps par trois percements de petites tailles, la porte, la fenêtre et la lucarne accédant au grenier.
  • Proportion entre les pleins (murs) et les vides (porte, fenêtres) largement favorable aux pleins.
  • Lucarne* souvent située à proximité de la porte ou de la fenêtre.
  • Linteaux* des portes et des fenêtres en bois ou en granit.
  • Les murs ne possèdent aucune modénature*.
  • Murs badigeonnés à la chaux dissimulant les moellons des maçonneries.
  • Charpente posée en retrait afin de donner la cambrure nécessaire au roseau en bas de pente.
  • Les modules d’habitation sont rythmés par la position des souches de cheminées.
Articles recommandés

Commencez à taper et appuyez sur Enter pour rechercher